Un Carrosse s’échappe de la Tour Saint-Jacques

Tout en bas de la tour Saint-Jacques, un carrosse métallisé rutilant démarre en trombe. Une princesse part-elle en cavale dans quelque folle cavalcade pleine de liesse ? Dans une tour ancienne de près de 500 ans, des artistes d’hier et d’aujourd’hui expriment la poésie de ce lieu imprégné de mystère

Où trouver la tour Saint-Jacques ?

Edifice de style gothique du XVIème siècle, dressé au milieu d’un charmant petit square, la tour Saint-Jacques culmine à 54 mètres. La tour tire son nom d’une église aujourd’hui disparue, l’église Saint-Jacques. Elle est située rue de Rivoli, en plein centre de Paris, à deux pas de l’Hôtel de ville, ou encore de la Place du Châtelet. Plus précisément, on peut trouver la tour en face de la rue Nicolas Flamel, du nom du célèbre alchimiste, qui possédait une petite échoppe d’écrivain public adossée à l’église.

Un lieu imprégné de poésie et de mystère

La beauté flamboyante de la tour, ornée de symboles sculptés, de gargouilles et de statues, a convaincu de nombreux artistes. Au XIXème siècle, Alexandre Dumas y consacre une pièce de théâtre intitulée La Tour Saint-Jacques où la tour revêt un rôle de refuge pour le héros de sa pièce, Raoul de la Tremblaye, invité par Nicolas Flamel. Egalement passionné par l’édifice et l’alchimiste, le poète Gérard de Nerval consacre lui aussi un feuilleton à la tour, intitulé Nicolas Flamel, drame-chronique, inachevé, publié dans le journal La Quotidienne en mars 1846. Son drame met en scène Nicolas Flamel et sa femme Pernelle en proie à un pacte avec le diable au sommet de la tour pour échapper aux dettes. Le square de la tour rend d’ailleurs hommage au poète avec un monument à son effigie.

Un siècle plus tard, le poète André Breton mentionne la tour Saint-Jacques dans plusieurs de ses écrits comme dans le poème Vigilance, ainsi que dans L’Amour Fou, où elle sert de décor à son idylle avec Jacqueline Lamba, une femme « scandaleusement belle« . Le poète affectionne particulièrement la tour Saint-Jacques et la qualifie de « plus grand monument au monde à l’irrévélé« .

Un DJ en live au sommet de la tour en 2017

Plus récemment, la tour a inspiré d’autres artistes comme le DJ français N’to. En 2017, il signe un mix de près d’une heure et demi au sommet de la tour Saint-Jacques. Disponible sur la chaîne Youtube Cercle, qui recense de multiples lives électro dans les plus beaux décors naturels et architecturaux de la planète, la vidéo totalise près de 2,5 millions de vues.

La vidéo offre une vue absolument somptueuse du sommet de la tour Saint-Jacques, avec force plans en plongées à 360 degrés sur la capitale by night et effets lumineux. Une performance qui n’est pas sans rappeler le set de la DJ russe Nina Kraviz en septembre dernier en haut du centre Pompidou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :