Le Pompier de l’Eglise Saint-Paul-Saint-Louis

Juste en face de l’église Saint-Paul-Saint-Louis, rue de Sévigné, un pompier, buste penché en avant, ferme son sac, prêt à partir. Sur la droite, un camion rouge sur lequel on peut lire « Sapeurs Pompiers de Paris » fait écho aux portes rouges de l’église. Construites toutes deux sur le tracé du mur de Philippe Auguste, l’Eglise Saint-Paul-Saint-Louis (XVIIème siècle) et la Caserne de Sévigné (hôtel de Chavigny, XVIIIème siècle) se regardent rue de Sévigné.

Des pompiers mobilisés sur tous les fronts

Actuellement fortement mobilisés aux côtés des soignants, les pompiers de Paris continuent chaque jour à remplir leurs missions habituelles de premiers secours et de lutte contre les incendies. La caserne de la rue de Sévigné, située juste en face de l’Eglise Saint-Paul-Saint-Louis fait bien évidemment penser au travail titanesque des soldats du feu lors de l’incendie qui a ravagé le toit et l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris le 15 avril 2019. Une épreuve de courage collectif qui a mobilisé 400 pompiers pendant 9 heures d’intervention dans des conditions extrêmement difficiles, pour la sauvegarde des vies humaines du personnel, des passants alentours et de ce joyau de notre patrimoine.

Une façade d’inspiration italienne pour L’église Saint-Paul-Saint-Louis

Située dans le quartier du Marais, rue de Rivoli et donc non loin de l’Hôtel de Ville, l’Eglise Saint-Paul-Saint-Louis est un autre bel exemple de notre patrimoine. Erigée sur les restes des remparts de Philippe Auguste, L’église date du XVIIème siècle. D’inspiration italienne, sa façade est construite sur trois niveaux, encadrés de colonnes doubles et comporte une coupole, à l’intérieur, visible derrière l’édifice. La statue de Saint-Louis est placée tout en haut de l’église, sous le fronton, tandis que l’ancienne horloge de l’église de Saint-Paul-des-Champs, en bronze doré, orne le centre. Des niches avec des statues aux extrémités et des volutes (motifs en forme de spirales) sur le fronton central complètent l’ensemble.

La plus ancienne caserne de Paris sur le tracé du mur de Philippe Auguste

Depuis 1814, les pompiers de la caserne de Sévigné sont installés dans un bâtiment historique, l’hôtel de Chavigny, dessiné par l’architecte François Mansart et qui constituait un lieu de réception au XVIIème siècle. Outre plusieurs décorations historiques, l’hôtel de Chavigny comporte la particularité de se trouver, comme l’église Saint-Paul-Saint-Louis, sur le tracé du mur de Philippe Auguste, qui constituait l’enceinte de Paris au XIIème siècle. Une tour de la muraille était d’ailleurs placée sur le décrochement de rue, à imaginer lors d’un passage rue de Sévigné, devant la caserne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :