Les Impatients devant la Canopée du Forum des Halles

Avant le samedi 28 novembre, date de la réouverture des commerces non essentiels, quelques silhouettes s’attardent devant l’entrée sud du Forum des Halles, qui mène par ailleurs au réseau de transport sous-terrain. La dalle centrale, surplombée par la Canopée, s’ouvre sur le jardin des Halles. Sur la gauche, un célèbre magasin de jouets, fermé, attends ses cadeaux de Noël. Espace de transition entre le centre commercial et l’espace public, la Canopée, qui tient son nom de la dénomination de la cime d’une forêt, est un lieu d’expression culturelle.

Un centre commercial bâti sur le « trou » des Halles

Marché des Halles au XIXème siècle, les pavillons Balthard pâtissent, un siècle après leur construction, des effets du temps. En 1969, les transactions commerciales alimentaires de gros sont transférées à Rungis. Les pavillons sont détruits dans les années 1970 et un gigantesque chantier commence, avec, dans le sol, un trou immense, le trou des Halles, que l’on peut voir sur une photo de l’institut Pompidou, ou peint de manière saisissante par Claude de Romefort avec son tableau Les Halles de Saint-Eustache. En 1979 sort de terre une première version du centre commercial, le Forum des Halles, qui accueille près de 200 enseignes sur 4 niveaux. Un peu plus de 30 ans plus tard, en 2012, une rénovation transforme le centre commercial pendant quatre années de travaux pour un espace moins enclavé, plus ouvert, et l’ajout d’un élément architectural d’ampleur, la Canopée.

La Canopée, un espace de transition

La Canopée est un structure en verre et acier, venant couvrir comme un toit, aéré, l’ensemble du Forum des Halles. La dénomination, empruntée à la sémantique de la Nature, désigne la cime, non pas d’un seul arbre mais d’une forêt toute entière. Inaugurée en 2016, la structure est posée à 14,5 mètres de hauteur. Son ambition est de libérer un « espace public de transition« , d’après son architecte, Patrick Berger, depuis le patio, d’une profondeur de 14 mètres, vers le jardin, qui s’ouvre sur 95 mètres en largeur pour une perspective de 450 mètres en longueur. L’enveloppe, poursuit-il, est en « verre plat, un peu comme des écailles de poissons », délimitées par des arrêtes métalliques et qui s’installent sur 15 ensembles inclinés, des ventelles, en acier. C’est un total de 18.000 panneaux verriers ou « écailles » qui habillent la Canopée, pour une lumière « diffuse, assez douce« .

Des événements culturels sous la Canopée du Forum des Halles

Rapidement pris d’assaut par les skateurs, un espace citadin aussi vaste permet une expression diversifiée des cultures. Musique, conférences, ateliers en tous genre drainent le public vers les enseignes commerciales à l’intérieur. La foncière qui gère le centre commercial, Westfield organise des évènements, comme en 2019, un concert showcase du pianiste et chanteur américain de soul John Legend. La Fnac, présente dans le centre commercial organise également des concerts, comme en 2018 un live du groupe électro-pop français Hyphen Hyphen. Une mini patinoire a été installée pour les petits, également en 2018. Régulièrement, pendant les fêtes de fin d’année, un grand sapin est installé dans le patio, tandis qu’un marché de Noël régale les visiteurs de gaufres, tartiflette et vin chaud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :