L’homme connecté au Louvre

Aux abords du Louvre, attestation à la main sur un parvis humidifié par quelques gouttes de pluie, un passant dépité se replie sur son smartphone. Devant la cour, une ligne de barrières, initialement formée pour la sécurité, prend ici tout son sens, tandis qu’un panneau interdiction se distingue devant la pyramide elle même. Sur son smartphone, l’homme peut se consoler avec le programme déployé par le musée, contes, vidéos immersives et musique.

Le musée le plus visité au monde à l’arrêt

Avec 9,6 millions de visites en 2019 selon le Museum Index AECOM, le Louvre se classe régulièrement chaque année en première position des musées les plus visités au monde. Des millions de visiteurs qui tournent autour des 35.000 œuvres exposées sur les 616.920 pièces en garde au musée, précise le rapport d’activité 2019.

Au delà des chiffres, c’est tout un foisonnement sociétal de voyageurs de tous horizons en quête de raffinement artistique, de vendeurs à la sauvette, de parisiens en goguette, ou encore de professionnels à la recherche d’une belle image, totalement à l’arrêt. Délaissée de ses visiteurs, l’esplanade du Louvre se retrouve dépourvue de ses exclamations en langues diverses et de ses poses cocasses pour un cliché à montrer à ses amis, esseulé, comme un tableau urbain au repos.

Des contes autour d’une œuvre sur la chaîne Youtube

Peintures, antiquités égyptiennes, grecques, romaines et orientales, sculptures du Moyen-Âge, de la Renaissance et des Temps modernes…, difficile de se retrouver dans tous les départements du musée sans une visite in situ ! Si le site internet propose de naviguer à travers les différents œuvres, on note deux belles trouvailles de la chaîne Youtube du Louvre. Une série de vidéo intitulées « Au Louvre!« , filme avec dynamisme des œuvres, rythmées par une musique orchestrale ou intime pour une immersion visuelle efficace d’environ 2 minutes, comme ici avec les sculptures de la Salle des Cariatides et de la Cour Marly ou là avec les peintures de Botticelli, ou celles des salles Denon et Mollien, parmi lesquelles figurent « La Liberté guidant le peuple » de Delacroix.

Autre idée intéressante du musée, faire intervenir une comédienne, Constance Félix, pour illustrer une œuvre, grâce un conte de quelques minutes, comme ici avec « Le raisin de Bacchus » ou là avec « Le paysan et le Diable« .

De la musique classique à l’auditorium du Louvre

Après les peintures et les sculptures, la musique ! Le mercredi 9 décembre a été diffusé un concert de musique classique italienne, en direct sur les réseaux sociaux depuis l’auditorium du Louvre, intitulé « Novecento » avec, au programme, une mosaïque de compositeurs dont Puccini, joué par l’orchestre « Secession Orchestra » et chanté par la soprano Marie-Laure Garnier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :