Aliénor danse au théâtre du gymnase

Sur une scène plongée dans le noir, une danseuse tournoie, vêtue d’une robe blanche virginale, éclairée par quelques projecteurs. Derrière elle, un danseur aux jambes puissamment ancrées dans le sol lui donne de l’élan. Agnès Letestu, danseuse étoile, et Vincent Chaillet, premier danseur de l’Opéra de Paris, accompagnés hors champs du comédien Harold Crouzet, s’illustrent avec grâce dans le spectacle Aliénor, Variation sur l’amour courtois, au théâtre du Gymnase.

Un spectacle de danse théâtralisé au théâtre du Gymnase

Aliénor, Variation sur l’amour courtois met en scène un triangle amoureux mêlé de jalousie et de désir dans une chorégraphie délicate, passionnée et sensuelle. Au centre de ce trio, Aliénor d’Aquitaine, successivement reine de France puis d’Angleterre au XIIème siècle, éprouve les sollicitations de deux hommes, rivaux, le roi Henry II d’Angleterre, et son propre troubadour, qui chante ses louanges et appelle ses baisers. Sur scène, s’enchaînent des tableaux illustrant la grâce d’Alienor, magistralement interprétée par Agnès Letestu, danseuse étoile à l’opéra de Paris entre 1997 et 2013, les approches des rivaux, leurs jalousies, et leurs rivalités. Sous les traits d’une danseuse d’exception, Aliénor virevolte de l’un à l’autre exprimant par ses pas de danse ses considérations et ses sentiments vis à vis de ses prétendants. Vincent Chaillet, premier danseur de l’Opéra de Paris, incarne avec une précision technique sans faille l’impétuosité d’Henry II tandis que le comédien et danseur Harold Crouzet interprète le troubadour par des chants en langue d’oc, des portés et des sauts frais et légers. Un spectacle sublime où la magie des gestes se mêlent à la narration du troubadour et à la musique pour une immersion totale dans la séduction du Moyen-Age et l’étape fatidique du « jazer » courtois.

Le « jazer », une épreuve préalable à l’amour physique au Moyen-Age

Parmi les tableaux de danse, le spectacle nous propose une interprétation chorégraphiée de la manière de courtiser une Dame au Moyen-Age, par l’épreuve ultime dite du « Jazer » (le coucher en langue d’oc). Cette étape, préalable à l’union des corps, se caractérise par le respect de l’autorisation de la Dame. Au cours du « jazer », l’amant doit ainsi montrer qu’il peut se tenir dans le même lit et montrer son affection par des paroles, des baisers et des caresses, sans solliciter de rapport intime, ce qui lui est interdit. Pour illustrer cette étape dans la séduction courtoise, la revue « Le chasseur abstrait » nous propose dans son numéro « Le fleuret poétique » (2009), une citation de l’Heptaméron, recueil de nouvelles écrites par Marguerite de Navarre et paru en 1559 :

« Elle était contente de parler à lui dedans un lit, tous deux couchés en leur chemise, pourvu qu’il ne lui demandât rien d’avantage sinon la parole et le baiser… Il ne la toucha point et garda son serment… »

Des représentations en octobre au théâtre du Gymnase Marie Bell

Plafond du Théâtre du Gymnase

Théâtre bicentenaire, le théâtre du Gymnase, construit en 1820, était à l’origine une salle d’entraînement et de répétitions pour les élèves du conservatoire d’arts dramatiques, tout proche, un peu au dessus du boulevard Bonne Nouvelle où le théâtre est situé. La salle a été refaite en 1880 et le plafond peint est d’origine. Marie Bell, grande tragédienne et actrice en a pris la direction en 1962 jusqu’à son décès en 1985. Aujourd’hui Jacques Bertin en assure une programmation variée composée aussi bien de comédies que de spectacles artistiques et familiaux. Le théâtre dispose d’une salle principale de 800 places et de deux autres petites salles : le studio Marie-Bell (90 places) et le Petit-Gymnase (160 places).

Sièges du théâtre du Gymnase

Pour assister aux prochaines représentations d’Alienor, Variations sur l’amour courtois, rendez-vous les lundis du mois d’octobre à 20h30, ainsi que le dimanche 3 octobre à 15h au théâtre du Gymnase.

Entrée du théâtre du Gymnase

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :