Wonder stand-up à Wonderland

Tenant à la main un micro, un animateur habillé d’un chapeau et d’une chemise estivale s’avance sur une scène devant un public confortablement installé dans des transats. Sur la gauche, un drapeau coloré décore la salle, tandis que les lettres « Paname Comedy Club » se détache en fond. L’Agora, scène de spectacle de Wonderland, nouvel espaceLire la suite « Wonder stand-up à Wonderland »

La partie d’échecs du jardin du Luxembourg

Assis sur un banc, de part et d’autre d’un échiquier, deux hommes assez âgés sont absorbés dans une partie d’échecs. Bénéficiant d’une ombre relative par un soleil franc, leur réflexion s’encadre de deux troncs, fermement plantés dans le sol, l’un droit, l’autre penché, de même que les silhouettes des hommes. Au second plan, on distingueLire la suite « La partie d’échecs du jardin du Luxembourg »

Une fleur parmi les fleurs au Jardin des Plantes

Comme sortant d’un bourgeon, une jeune femme aux traits fins se recoiffe avec délicatesse, environnée d’une voluptueuse floraison blanche appartenant à un cerisier japonais, le Shirotae du jardin des Plantes. En partie dissimulée par une infinité de fleurs, la jeune femme semble elle-même faire partie du bouquet naturel, une fleurs parmi les fleurs. 80.000 plantesLire la suite « Une fleur parmi les fleurs au Jardin des Plantes »

La rose suspendue du square René Viviani

Inscrite dans une arche végétale, une rose semble flotter dans l’air, comme suspendue. Derrière elle, le sommet d’une sculpture moderne lui offre un réceptacle aérien. Egalement au square René Viviani, un arbre de quatre siècles, un puit ancien et une belle vue sur Notre-Dame-de-Paris. Une vue florale sur Notre-Dame-de-Paris Situé dans le quartier latin, nonLire la suite « La rose suspendue du square René Viviani »

Les poèmes du Jardin du Palais Royal

Encadré par deux arbres, un banc surgit d’un tapis de feuilles mordoré. Sur son dossier, on peut lire « Elle meurt de mort lointaine, l’amoureuse du vent », extrait d’un poème d’Alejandra Pizarnik, issu du recueil « Arbre de Diane ». Au premier plan, sur la droite, une feuille, recourbée et récalcitrante, est échouée sur le sol. Dix-huit bancs-poèmesLire la suite « Les poèmes du Jardin du Palais Royal »